24/06/2007

PUB Forum Social des quartiers populaires

Partager
Ces produits sont disponibles en vente par correspondance.
Envoyer un chèque à l'ordre de
l'Association Forum Social des Quartiers Populaires
à l'adresse suivante :
- AFSQP, 45 rue d'Aubervilliers, 75018 Paris -

en joignant votre adresse complète ainsi que la réference du produit souhaité.
Les bénéfices serviront à l'autofinancement du Forum.

10 euro
[frais de port inclus]


11'30 CONTRE LES LOIS RACISTES
Le morceau collectif historique du rap français ! - 1997

Début 1997, toute une partie de l'opinion se soulève contre les lois Debré qui durcissent encore la chasse anti-immigrés des lois Pasqua. En première ligne de l'indignation"citoyenne", la gauche caviar et son lot de satellites, d'intellectuels et de cinéastes, prépare sa prochaine arrivée au pouvoir. L'antiracisme bon enfant est une bonne vieille recette pour mobiliser les troupes de gauche. Les pétitions circulent et les manifestations rassemblent des dizaines de milliers de personnes, PS en tête de cortège...
Quelle belle hypocrisie de la part de ceux qui ont toujours été à l'origine des lois anti-immigrés les plus répressives quand ils étaient au pouvoir (lois Deferre, Dufoix, Joxe, Cresson...)!
Un double projet voit donc le jour : l'intervention du monde du rap sur ce débat de société d'une part, la dénonciation de toutes les lois racistes , de droite comme de gauche d'autre part...

Avec : Assassin, Akhenaton, Arco & Mystic, Soldafadas, Menelik, Yazid, Fabe, Rootsneg, Djoloff, Sleo, Kabal, Azé, Radikalkicker, Freeman, Ministère A.M.E.R, White & Spirit.

10 euro
[frais de port inclus]


POLICE PARTOUT, JUSTICE NULLE PART
La compilation de Bouge Qui Bouge [Dammarie Les Lys]
Recidive Records - 2005

[1] DJ Läs : Intro
[2] Bastos : M'parle pas de respect (prod Recidive)
[3] Jeff Le Nerf : Associable
[4] Stor K, Samy, Atis, Tepa, Aki & Guile : Bavures policières (prod Stor K.)
[5] Nubi : Incitation à l'émeute (prod Recidive)
[6] Les Exilés : Pour toutes les victimes
[7] Karkan : Coup de pomp (prod Krystal)
[8] Demon One : Le feu dans le ghetto (prod Recidive)
[9] Sinik Bastos : Bavures (prod Recidive)
[10] Dosseh : Freestyle
[11] La Rumeur : Porc (DJ Stofkry remix)
[12] Haroun, Nasme, Aki : Ne bouge pas... (prod Recidive)
[13] La Meute : Freestyle
[14] Etyr, Fik2, Arco, 077 Merco : Bavures cachées (prod $ Times) [15] Ritmo De La Noche : La loi du silence (prod Recidiv)
[16] Kalash : Ca change tout (prod Jack Mess)
[17] La K Bine : Justice nulle part (prod Skalpel)
[18] Wilda : Peur sur ma ville (prod Recidive)
[19] Medhi L'Affranchi, Imebra, Komadaddy, Shurt, Kazkami : Nos voix s'élèvent
[20] Kommando Toxic : Police (prod Recidive)
[21] Apotre H : La rue (prod DJ Stofkry)

10 euro
[frais de port inclus]


KRITIC
Tête à têtes
1-D Sons - 2006
Premier album Solo - 18 titres !



[rupture de stock]


IMMIGRATION POSTCOLONIALE ET MÉMOIRE
Un livre de Abdellali Hajjat.

L'objectif de cette étude est de répondre à deux questions : pourquoi la transmission de la mémoire de l'immigration postcoloniale a tant de mal à s'effectuer ? Quels sont les obstacles à cette transmission ? La perspective théorique choisie est en rupture avec une sociologie de l'immigration dont le concept central reste la notion d'intégration. Cette étude analyse les différents rapports au passé qu'entretiennent les héritiers et héritières de l'immigration postcoloniale, dans le cadre d'un rapport de domination hérité des structures sociales et des représentations construites pendant l'apogée de l'empire colonial français : l'injonction à l'intégration. La mémoire, comme l'histoire, est une somme de rapports de force qui travaillent la société française actuelle. A travers des entretiens réalisés auprès de lycéens des Minguettes à Vénissieux (Rhône), une plongée dans l'intimité des relations familiales permet de saisir les effets de l'injonction à l'intégration : l'ambivalence des héritages de l'immigration, et les ruptures familiales et spatiales. Ce sont ces conséquences qui permettent de comprendre la difficile transmission de la mémoire de l'immigration postcoloniale. "

Ce petit livre nous interpelle, vous interpelle. "Français, encore un effort avant d'être républicains" (...). Cet effort, en ce début du XXIe siècle, consiste à abattre les bastilles économiques, sociales, idéologiques et culturelles qui empêchent encore les Français issus de la colonisation de devenir pleinement nos égaux. Le temps presse ". DominiqueVidal

Abdellali HAJJAT est diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Lyon. Il travaille sur les mouvements politiques de l'immigration postcoloniale dans le cadre d'un DEA de Sciences Sociales (EHESS/ENS). 147 pages Edition : 2006


12 euro
[frais de port inclus]


MIB/CHRONIQUE 2001-2002
Un f ilm de Reynald Bertrand - 51 mn - 2002

De septembre 2001 à juillet 2002, de Mantes-la-Jolie à Dammarie-lès-Lys, chroniques de luttes autonomes qui se sont déroulées dans des quartiers populaires en réaction aux dispositifs discriminatoires tels que la double-peine, ou encore suite à des violences ou crimes policiers.
Ces luttes dont le devenir est incertain face à la raison d’état, interroge la gestion policière des populations issues de l’immigration et sont l’expression d’un combat pour la dignité et l’égalité.
Ce film retrace l’histoire d’un mouvement pris en main par les principaux concernés en quête d’une expression politique directe.

20 euro
[frais de port inclus]


DOUCE FRANCE, LA SAGA DU MOUVEMENT "BEUR"
Un film de Mogniss H. Abdallah, 87 mn - 1993.

Production agence IM'média (Fr)/Migrant Media (GB)
image & son : Samir Abdallah - Raffaele Ventura - Belkacem Lahbaïri montage : Madeleine Beauséjour - Kamel Salhi - Julien Teruel

Le mouvement de l'immigration et des quartiers populaires, cités et banlieues, a une histoire. Des rodéos des Minguettes à la Marche pour l'Egalité et contre le racisme de 1983; de Rock against Police à la lutte contre la double peine; des affrontements raciaux dans l'usine Talbot-Poissy en grève aux retrouvailles communautaires autour des valeurs de justice sociale de l'Islam; en passant par le mouvement étudiant de 1986, la mobilisation contre les lois Pasqua et la réforme du code de la nationalité, les révoltes de Vaulx-en-Velin et de Mantes-la-Jolie contre les violences policières avec mort d'hommes (Malik Ousekine, Abdel Benyahia, Thomas Claudio, Aïssa Ihiche, Youssef Khaïf et tant d'autres). Sans oublier le massacre du 17 octobre 1961 à Paris....
Qu'en reste-t-il dans la mémoire collective ? Face au revival des valeurs républicaines et à l'antiracisme institutionnel, comment ce mouvement hétérogène se redéfinit-il ?

Douce France, la saga du mouvement "beur", fait un état des lieux, expose la diversité des options prises, revisite les mémoires d'un certain nombre d'acteurs souvent encore présents, malgré tout, et questionne leur latence pour mieux repérer les espoirs déçus et les espaces d'éventuelles recompositions. Cet examen de conscience amène à un retour sur l'histoire sociale et politique de l'immigration aux lendemains de la guerre de libération algérienne et à un bilan de la culture de gouvernement de la gauche.
L'enquête est menée au niveau national par Mogniss H. Abdallah avec la collaboration d'Ahmed Boubeker et Saïd Bouamama . Parmi les intervenants dans le film, on retrouve : Mohamed Hocine, Nordine Iznasni et Tarek Kawtari du comité national contre la double peine - à l'origine du MIB ; Christian Delorme le "curé des Minguettes"; Mme Hachichi de l'association des "Folles de la place Vendôme", Mmes Ihiche et Khaïf - mères d'Aïssa et de Youssef tués par des policiers à Mantes-la-Jolie -; Rachid Taha de l'ex-groupe Carte de Séjour; Mimoun Hallous du Cidim et ancien du Mouvement des travailleurs arabes (MTA) ; Yazid, Lakhdar et Madani Kherfi de la Caravane des quartiers; Kamel Kabtane recteur de la grande mosquée de Lyon et Kaïssa Titous de radio Beur, qui s'insurge contre l'image de la "beurette" et l'instrumentalisation des premières affaires de foulard...

Douce France est le volet français de la série "Europe : meurtres pour mémoire" (Europe: communities of resistance) produite et réalisée par l'agence IM'média en collaboration avec Ken Fero du Migrant Media collective de Londres.
Cette série comprend "Britain's Black Legacy" (45mn - 1991), "Germany, the Other Story" (35mn - 1991) et "Le Syndrôme de Hoyerswerda" (52mn - 1996).
Ces films existent en version française, anglaise et allemande, en format DVD. agence.immedia@free.fr

10 euro
[frais de port inclus]


DOUCE FRANCE, LA SAGA DU MOUVEMENT "BEUR"
LE LIVRE !
Une enquéte de Ahmed Boubeker et Mogniss H. Abdallah, 1993
Edition QUO VADIS - La revue de l'agence IM'média- Numéro Spécial

Le mouvement de l'immigration et des quartiers populaires, cités et banlieues, a une histoire. Des rodéos des Minguettes à la Marche pour l'Egalité et contre le racisme de 1983; de Rock against Police à la lutte contre la double peine; des affrontements raciaux dans l'usine Talbot-Poissy en grève aux retrouvailles communautaires autour des valeurs de justice sociale de l'Islam; en passant par le mouvement étudiant de 1986, la mobilisation contre les lois Pasqua et la réforme du code de la nationalité, les révoltes de Vaulx-en-Velin et de Mantes-la-Jolie contre les violences policières avec mort d'hommes (Malik Ousekine, Abdel Benyahia, Thomas Claudio, Aïssa Ihiche, Youssef Khaïf et tant d'autres). Sans oublier le massacre du 17 octobre 1961 à Paris....
Qu'en reste-t-il dans la mémoire collective ? Face au revival des valeurs républicaines et à l'antiracisme institutionnel, comment ce mouvement hétérogène se redéfinit-il ?

Douce France, la saga du mouvement "beur", fait un état des lieux, expose la diversité des options prises, revisite les mémoires d'un certain nombre d'acteurs souvent encore présents, malgré tout, et questionne leur latence pour mieux repérer les espoirs déçus et les espaces d'éventuelles recompositions. Cet examen de conscience amène à un retour sur l'histoire sociale et politique de l'immigration aux lendemains de la guerre de libération algérienne et à un bilan de la culture de gouvernement de la gauche.
L'enquête est menée au niveau national par Mogniss H. Abdallah avec la collaboration d'Ahmed Boubeker et Saïd Bouamama . Parmi les intervenants , on retrouve : Mohamed Hocine, Nordine Iznasni et Tarek Kawtari du comité national contre la double peine - à l'origine du MIB ; Christian Delorme le "curé des Minguettes"; Mme Hachichi de l'association des "Folles de la place Vendôme", Mmes Ihiche et Khaïf - mères d'Aïssa et de Youssef tués par des policiers à Mantes-la-Jolie -; Rachid Taha de l'ex-groupe Carte de Séjour; Mimoun Hallous du Cidim et ancien du Mouvement des travailleurs arabes (MTA) ; Yazid, Lakhdar et Madani Kherfi de la Caravane des quartiers; Kamel Kabtane recteur de la grande mosquée de Lyon et Kaïssa Titous de radio Beur, qui s'insurge contre l'image de la "beurette" et l'instrumentalisation des premières affaires de foulard...

Douce France est le volet français de la série "Europe : meurtres pour mémoire" (Europe: communities of resistance) produite et réalisée par l'agence IM'média en collaboration avec Ken Fero du Migrant Media collective de Londres.
Cette série comprend "Britain's Black Legacy" (45mn - 1991), "Germany, the Other Story" (35mn - 1991) et "Le Syndrôme de Hoyerswerda" (52mn - 1996).
Ces films existent en version française, anglaise et allemande, en format DVD. agence.immedia@free.fr

10 euro
[frais de port inclus]


RAP CONSCIENT
Compilation de rap français produit par la K.Bine - 2006

Skalpel et Guez de La K-Bine, toujours aussi militants et conscients, présentent cette compilation au nom évocateur “Rap conscient”. Très loin du bling bling et de la soupe que nous sert une grosse majorité de la scène rap française, La K-Bine perpétue depuis ses débuts l’idée d’un rap engagé et militant. Différents groupes plus ou moins connus des puristes ont été invités sur cette compilation qui regorge de très bons titres. “Rap conscient” réussi à allier le fond et la forme et ce n’est pas pour nous déplaire… En plus de la K.Bine, sur ce projet on retrouve notamment Sakage Kronik, Sidi Omar et Wira des Zakariens, Sheryo, Harkore et Ame feat Akacha et Looms, Aboo et Nex, Dad, Eskicit, E.One, Dony S, Da’Pro feat Han-Akin, Tchad Unpoe. “Rap conscient” est tout simplement un disque à posséder et on souhaite sincèrement bonne chance à ce projet en attendant le prochain album de La K-Bine…

Plus d’infos :
www.lak-bine.com
www.rap-conscient.com
www.bboykonsian.com
5 euro
[frais de port inclus]

ORIGINES CONTRÔLÉES
Magasine du Festiva Origines Contrôlées - 2006

Aucun commentaire:

Publier un commentaire