31/03/2013

Les normes absurdes françaises..florilège...

Partager
.La traque aux excès de normes a franchi une étape, mardi. Alain Lambert, président du conseil général de L’Orne, et Jean-Claude Boulard, maire du Mans,ont remis leur rapport au Premier ministre.
« La France est le pays le plus compliqué en matière de droit,rappelle Alain Lambert.Notre marge de progression est d’autant plus importante. »
Parmi 400 000 normes, voici quelques exemples manifestes de l'absurde et de l’inutile.
Ampoule
Dans une mairie, seul un technicien accrédité est habilité à changer une ampoule grillée. « Ce qui coûte environ mille fois le prix de l’ampoule », dénonce Alain Lambert. Dans les petites communes, c’est souvent M. le maire qui change l’ampoule…
5 millions d'euros de capitonnage
Le capitonnage sur les murs des salles d’arts martiaux doit être relevé de 50 centimètres. Motif ? Les Français ont gagné quelques centimètres de taille, depuis le siècle dernier. Le coût de cette mesure a été évalué à cinq millions d’euros pour les collectivités.
Norme saucisse - œufs durs
Les experts ont établi le juste poids des plats servis dans les cantines scolaires. Par décret, un friand doit peser 55 à 70 g, une saucisse 50 g. Pour les œufs durs, c’est un quart d’œuf pour les enfants de plus de 18 mois en crèche, un demi- œuf pour les enfants de maternelle, un œuf entier pour les enfants de classe élémentaire, 1 à 1,5 œuf au collège.
Luminance des publicités
La luminance des panneaux publicitaires n’est pas laissée au hasard : le respect du seuil maximal autorisé doit être contrôlé, de nuit, à l’aide d’appareils sophistiqués et coûteux.
Petits fours à la poubelle
Les petits fours et plateaux-repas non consommés lors des réceptions des collectivités étaient autrefois redistribués. Aujourd’hui, les normes d’hygiène imposent de les jeter et de les arroser de détergent, pour les rendre impropres à la consommation.
Quand le bâtiment va...
Normes sur le bâtiment. Un exemple cité par François Hollande lui-même : Il faut 27 jours pour bâtir un entrepôt aux Etats-Unis, 97 en Allemagne, 184 en France.
8 m²
Illustration citée par Jean-Claude Boulard, maire du Mans. Un des stades de la ville a été déclassé et interdit aux matchs de CFA. Parce que la norme impose deux vestiaires de 8 m2 minimum pour les arbitres. Le stade a bien deux vestiaires, mais de 9,50 m2 et de 7 m2.
Quand la terre tremblera...
Depuis le 1er mai 2011, une nouvelle réglementation antisismique est applicable à toute nouvelle construction, où qu’elle soit. Même là où la terre n’a jamais tremblé.
un article propulsé par TORAPAMAVOA :
http://torapamavoa.blogspot.com Clikez "plus d'infos" ci dessous pour lire la suite de l'article...^^

1 commentaire:

danielle p a dit…

suis en accord complet!

Enregistrer un commentaire