09/03/2011

J**** victime de lynchage par 3 suisses racistes et surtout tres cons

Partager



J**** victime de 3 Suisses xénophobes


**** (Canton de Vaud) - Suisse
Le 4 Mars 2011


Dans la nuit de jeudi a vendredi, J**** a été victime d'un lynchage raciste, par 3 jeunes suisses.

J**** , X****  et M****  (2 collégues de boulot) sont allés à la boite de nuit de la station vers 2h30, pour fêter la grossesse de la femme de M****  que nous avions appris le jour même.
Durant la soirée, trois jeunes suisses éméchés, (dont un vivant et travaillant ici), ont commencé a insulté J**** de facon raciste.
Le patron de la boite a demandé a J**** , X****  et M****  de partir.

Sur le chemin du retour, les 3 suisses sont arrivés par derrière pour les attaquer.
M****  a reçu un coup de poing à la mâchoire sans comprendre, X****  a pris 1 coup de poing de face (lèvre fendue et pivot cassé), M****  a attrapé X****  pour courir et quand il s'est retourné J**** était déjà a terre.

X****  est arrivé au chalet ou nous vivons tous et a hurlé "C**** vient vite, y'a des gars qui défonces J**** sur le parking ».
Je regarde l'heure 3h30, je saute hors de mon lit, j'enfile un jean, un blouson et mes bottes et je me précipite dehors.

Je cours et je vois J**** étendu a terre, les 3 gars sur lui en train de le frapper a coups de pied. Je hurle "Lâchez le, j'ai appelé la Police."
Le plus gros (un bûcheron de 120 kilos) me répond " La police elle viendra pas et si tu bouges on te viole" OUI : "ON TE VIOLE"
Seule a ce moment et désemparée je fais demi tour (notre chalet étant a 100 mètres) et je vois ma colocataire Ma****, je lui dit qu'1 des suisses m'a dit qu'ils allaient me violer.
Ma**** cours en leur direction avec toute sa rage et saute sur les 3 mecs. Ils s'écartent de J**** de quelques pas et je m'agenouille à lui pour le protéger de mes bras.
R****, mon colocataire en couple avec Ma**** est arrivé pour écarter les mecs qui étaient autour et nous défendre.
K**** qui habite aussi notre chalet et arrivé 20 secondes après et je lui ai crié de venir m'aider. Le gros du village a essayé de l'empêcher de venir vers moi et J*** insconscient allongéa terre.
Il a repoussé le bras du gros et est venu porté secours a J**** qui était inconscient, en prennant son pouls et lui parlant. J**** avait des spasmes et il était dans les vapes.

Le gros m'a dit "Ramasse ton sale nègre, il fait la victime par terre, sale nègre je vais te finir etc ..." il voulait revenir à la charge sur J****, acharné, déterminé, et D**** (qui vit au chalet aussi) est arrivé et lui a sauté dessus, mais il s'est dégagé et a poussé D**** a terre ....

Le reste, tout ce qui s'est passé entre les différents intervenants, je n'en ai presque rien vu moi même, j'avais posé la tête de J**** sur les genoux, j'étais dos à la scène, je me suis retournée de temps a autre. J'étais focalisée sur J****.

Un témoin clé, a appelé les secours quasiment dés les premières minutes des hostilités collectives et a tout vu, écouté sans intervenir jusqu'a l'arrivés des ambulances et gendarmes.

Le gros restait toujours prés de J**** K**** et moi, a dit "je vais finir le boulot sale nègre, sales français de merde"



Au bout de 45 interminables minutes, la police arrive avec 1 première ambulance sur les lieux et une seconde est arrivée un peu après.

Les 3 agresseurs suisses se précipitent vers la 1ére ambulance et criant au scandale ....


On porte J**** avec K**** et X**** car il est à moitié conscient jusqu'à la 2éme ambulance et les secours ne semblent pas porter plus d’attention que cela à J**** pourtant le plus amoché de tous. Il faudra attendre qu’il s'effondre pour que les ambulanciers le mettent sur civière, sa tension chute, lui injecte un produit pour la faire repartir et lui pose une perfusion. Au vue de ses blessures au visage, oeil, arcade, front, il préfèrent le faire héliporter a Lausanne au C.H.U.

Le gros a continué à proférer des insultes racistes devant les ambulanciers et les 2 policiers.

Les ambulances descendent dans une petite ville de la plaine à 25 km avec 2 des agresseurs dont le gros et un seul de ses 2 copains. Et Riton et Xavier dans l'autre.

Le temps de s'habiller, se calmer, je pars avec Ma**** et voiture pour récupérer nos 2 amis a l'hôpital.

On a attendu environ 1h30 (il était 6h a notre arrivée à l'hôpital) dans le hall d'accueil.
Au bout de 45 minutes les 2 agresseurs descendent et arrivent dans le hall (je me rappelle l'horloge au-dessus de leurs têtes) et l'un nous a dit : "on se reverra"

Le copain du gros (un petit brun) avait le bras dans le plâtre.
R**** un oeil au beurre noir avec hématome énorme et les métacarpiens brisés. X**** lèvre fendue, recousue, dent pivot cassée en deux.

Je suis allée récupérer J**** à l'hôpital de L**** avec R**** et Ma****.
Il était enflé de tout le visage, la tête avec les marques de chaussures incrustées sur le front, des cotes fêlées.
Il pleurait. Il se souvient juste avoir pris un coup de poing et être tombé par terre et prendre un coup de pied sur le front et a entendu " tu vas crever sale nègre" puis trou noir ....
Ils l'ont "endormi" avant l'héliportage, il ne se souvient pas des examens (scanner, radios ...) il s'est réveillé perdu, vers 11h30 il m'a appelé et on est parti le chercher.

J'ai tellement mal au coeur pour lui. Si violenté, blessé dans son âme, le visage cassé ....

J**** et R**** ont déposé plainte au commissariat de L**** dans la foulée. J**** pour tentative d'homicide, coups et blessures et injures raciales.

Nous sommes 5 a porter plaintes pour coups, injures raciales, dont moi pour menace de viol.
Et comme témoin : 8 personnes.
Les 2 agresseurs ont porté plainte eux aussi pour coups et blessures.

Voila ce qu'il s'est passé, le plus sincèrement, objectivement, de ce que j'ai vu, vécu cette nuit ....
Je suis choquée, on l'est tous.

J**** a un arrét de travail de 2 semaines.
R**** de 4 semaines ...


**** (Canton de Vaud) - Suisse
Le 7 Mars 2011


Nous avons tous rendez-vous avec un avocat vendredi 10 mars, a L******.

J'ai pris contact avec diverses associations anti-racistes qui sont prétes a nous épauler....."




 par TORAPAMAVOA : http://torapamavoa.blogspot.com Clikez LIRE LA SUITE ci dessous pour lire la suite de l'article...^^

2 commentaires:

Antar Ibn Chaddad الحقيقية a dit…

salut, je trouve le blog sympa, je m'inscris comme membre, je compatis pour julien et ses amis, c'est navrant que des gens sois aussi submergé de xénophobie !

cat a dit…

Merci et bienvenu !

Enregistrer un commentaire